Ἐπιστροφή
 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Vème Forum Européen Catholique-Orthodoxe
Paris, France, 9-12 janvier 2017
« Courage ! J’ai vaincu le monde » (Jean 16,33)

« Nos Églises catholique et orthodoxe proclament la centralité de la personne humaine et de sa dignité créée à l’image de Dieu. Elles affirment la dignité de la nature humaine créée libre. La liberté humaine s’exerce au plus haut point dans l’acte de foi religieuse. L’acte de foi doit toujours rester libre. Les constitutions de nos États garantissent les droits fondamentaux de la personne humaine. Néanmoins dans nos sociétés des forces sont toujours à l’œuvre pour marginaliser, voire effacer de l’espace public les religions et leur message. Nous pensons que l’Europe a plus que jamais besoin du souffle de la foi en Christ et de l’espérance qu’elle procure. Le christianisme est un marqueur d’identité qui ne nie pas aux autres leurs droits humains, mais qui cherche à coopérer avec tous pour la réalisation du bien commun». C’est ce qu’ont écris les participants aux Vème Forum Européen Catholique-Orthodoxe dans le message qu’ils ont approuvé au terme de la rencontre sur le thème L’Europe dans la crainte de la menace du terrorisme fondamentaliste et la valeur de la personne et la liberté religieuse.

Le message, en quatorze points, développe certaines questions traités durant la rencontre : la dignité humaine et la liberté religieuse; l'intolérance religieuse, la discrimination et la persécution; le fondamentalisme et le terrorisme aujourd'hui; la cohésion sociale et le phénomène de la peur dans l'État de droit en regardant à la mission des dirigeants et à la contribution de l'Église ; l'engagement des Églises dans la gestion des conflits et dans la promotion du bien commun et de la solidarité ; et enfin la proclamation de Jésus-Christ comme réponse à la menace tant du fondamentalisme que du terrorisme.

« L’Europe séculière – écrivent les participants - plonge ses racines dans nos traditions chrétiennes qui lui ont fourni sa vision universaliste, sa conception de la dignité de la personne et les principes de sa morale. Se couper de ses racines, c’est aller à la dérive. Le vide intérieur expose surtout les plus jeunes, aux pires sollicitations. Nous répétons avec force que la foi chrétienne rejoint l’homme dans toutes les dimensions de son être personnel et social. Elle s’exprime dans le double commandement de l’amour de Dieu et du prochain, qui est la clé de l’acceptation mutuelle. L’amour du prochain est sans condition ni calcul (Cf. Mathieu 22,39). Le dialogue de vérité entre personnes de religion ou de convictions différentes est la seule issue aux situations de peur et d’exclusion mutuelle. Le dialogue nous apprend à devenir plus humbles. Dans la confrontation avec les autres nous découvrons toujours des richesses insoupçonnées de notre humanité commune. Nous sommes heureux de progresser ainsi vers une meilleure connaissance et un plus grand amour de Celui qui pour nous est l’achèvement de notre humanité, Jésus-Christ notre Seigneur, « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jean 14,6). ».

Le message complet en anglais, français (original) et italien est en pièce jointe.

Le 5ème Forum s’est déroulé à Paris, la capitale française, sur invitation de l’Archevêque de Paris, le Cardinal André Vingt-Trois. Les travaux ont ensuite été guidés par les deux co-Présidents du Forum, le Métropolite Gennadios de Sassime du Patriarcat Œcuménique, et, au nom de la Présidence du CCEE, par le Cardinal Péter Erdő, Archevêque d’Esztergom-Budapest.

Outre les riches sessions de travail, les participants ont eu la possibilité de rencontrer et de prier avec les communautés locales respectives : le 10 janvier à la Cathédral de Saint Stéphane de la Métropolie Grec-Orthodoxe de France pour une prière œcuménique (une doxologie) accueillie par le Métropolite Emmanuel de France (Patriarcat Œcuménique), Président de la Conférence Épiscopale des Évêques Orthodoxes en France, et le 11 janvier à la Cathédral de Notre Dame pour une prière à l’occasion de l’exposition de la Couronne d’Épines, guidée par Mgr. Jérôme Beau, Évêque Auxiliaire de Paris.

Au cours de la rencontre, les participants ont pu apprécier le chaleureux accueil du Nonce Apostolique en France, Mgr. Luigi Ventura.

Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique Bartholomé a envoyé un message de salutations et de bénédictions patriarcales, souhaitant le succès, des résultats constructifs et la continuation du Forum. Le Cardinal Angelo Bagnasco, Archevêque de Gênes, Italie, était également présent comme nouveau président élu du CCEE.

La liste des participants et des photographies de la rencontre sont disponibles au travers de ce lien.

Le 1er Forum Européen Orthodoxe- Catholique-a eu lieu en 2008 (11-14 décembre) à Trente, en Italie, sur le sujet La famille: un bien pour l’humanité; le 2ème Forum a eu lieu en 2010 (18-22 octobre) sur l’Ile de Rhodes, en Grèce, sur le sujet : Rapports Église-État ; le 3ème Forum s’est déroulé à Lisbonne, au Portugal en 2012 (5-8 juin) sur le thème : La crise économique et la pauvreté. Défis pour l’Europe d’aujourd’hui ; et le 4ème Forum a eu lieu à Minsk, en Biélorussie en 2014 (2-6 juin) sur le sujet : Religion et diversité culturelle : les défis pour les églises chrétiennes en Europe. Les rapports de ces forums ont été publiés en quatre volumes par la maison d’édition Editrice Dehoniane dans la collection Oggi e Domani.

Le Forum Catholique - Orthodoxe naît de la volonté d’aborder des questions anthropologiques et pastorales dont l’importance est cruciale pour le présent et le futur de l’humanité en Europe et dans le monde entier, dans le but de contribuer à définir des positions communes sur les questions sociales, politiques, morales et économiques. Le Forum ne vise donc pas à aborder des questions doctrinales, qui font l’objet d’autres rencontres qui se tiennent à des niveaux différents. En effet, le Forum ne remplace aucunement le travail de la Commission Mixte Internationale de Dialogue Théologique entre l’Église Catholique Romaine et l’Église Orthodoxe qui est en cours depuis 1980.

Paris, le 12 Janvier 2017