[Greek] Printer-friendly version
The Ecumenical Patriarch
The Ecumenical Patriarchate
Bishops of the Throne
List of Patriarchs
Other Orhodox Churches
Theological and various articles
Ecological activities
Youth ministry
Interchristian relations
Conferences
Photo gallery
Holy Monasteries and Churches
Creed
Icons
Byzantine music
Contact details

Home page
Home page

Salutation
de Sa toute-Sainteté le Patriarche œcuménique Bartholomaios,
président du saint et grand Concile de l’Église orthodoxe,
lors de la cérémonie de collation à Leurs Béatitudes les Primats des Églises orthodoxes autocéphales du titre de sociétaires de l’Académie orthodoxe de Crète
(24 juin 2016)

Back
Back

Vos Béatitudes vénérables frères Primats des Églises orthodoxes autocéphales locales,

Avec des sentiments particuliers de joie et d’émotion, nous saluons la décision du Conseil d’administration de l’Académie orthodoxe de Crète d’attribuer à Leurs Béatitudes mes très-saints frères et concélébrants en Christ le titre honorifique de Sociétaire de l’Académie ; car, il s’agit d’une distinction décernée, à juste titre, à chaque frère-chef d’Église par une Fondation vouée au service du dialogue et de la réconciliation chrétiennes.

Nous félicitons chaque frère Primat de cet hommage que lui rend l’Académie, comme marque de reconnaissance de sa précieuse contribution à l’Église qu’il préside, mais aussi de sa contribution au dialogue de conciliation et réconciliation des chrétiens, et des hommes du monde entier, à une époque d’exacerbation du fanatisme religieux et du terrorisme faussement étayé sur une base religieuse, sans bien entendu, renoncer à nos positions orthodoxes.

L’Académie orthodoxe de Crète fonctionne sous la protection spirituelle de notre Patriarcat œcuménique et la surveillance directe de Votre Éminence bien-aimée, frère Métropolite Amphiloque de Kisamos et Sélinos, en tant que lieu de réflexion spirituelle des orthodoxes, en vue de dégager, dans la mesure du possible, une position consensuelle sur les problèmes contemporains de l’homme et du monde. Depuis sa fondation, l’Académie a donné de nombreux exemples illustrant ce dialogue.

Elle a aussi donné de remarquables exemples dans ce domaine, en exposant les positions orthodoxes aux hétérodoxes et aux adeptes d’autres religions, au cours de dialogues engagés avec eux et, dans un sens plus large, dans le contexte du dialogue de la foi avec la science et la civilisation.

Bâtie dans ce cadre naturel d’une beauté exceptionnelle, sur un terrain mis à sa disposition par le monastère historique Notre-Dame Conductrice de Gonia situé à proximité, sa création est indissociable de cet esprit de dialogue et de réconciliation, étant donné que ses premières installations ont été réalisées avec l’aide financière du service compétent de l’Église évangélique d’Allemagne (Evangelische Zentralstelle für Entwicklungshilfe), en signe de conversion et de réconciliation, sur un lieu fortement lié à la bataille de Crète de 1941, combat héroïque livré pour la liberté et dignité humaine, au cours duquel le pieux peuple orthodoxe de Crète a payé un lourd tribut de sang.

C’est le regretté métropolite Irénée Galanakis, avec son proche collaborateur Alexandre Papadéros, qui a eu l’intuition de créer l’Académie. La réalisation de cette vision constitue une preuve supplémentaire de la façon dont le mode de vie des chrétiens, la communion des fidèles – par la semence de la foi et la grâce du saint Esprit – transforme les institutions, la vie, les habitants d’un pays, d’un État et du monde entier. L’Église est le sein où moyennant sa vie sacramentelle vécue dans la paix, le culte permanent et les exemples de ses saints, l’homme et le monde renaissent à la vie.

L’état de notre monde serait différent si les nations étaient inspirées des idéaux chrétiens de tolérance envers autrui, d’humilité, de compréhension mutuelle, de collaboration et d’amour envers tout être humain, sans discrimination de sexe, de race, de langue et de religion. Il serait différent si le monde calquait sa vie sur la seule règle de vraie vie – l’Évangile. Il serait alors sans doute possible de conduire vers des solutions évangéliques les grands problèmes difficile à résoudre de notre planète ; problèmes qui ont souvent été débattus dans le cadre de cette Académie comme le problème brûlant de l’environnement auquel nous, les Primats des Églises orthodoxes, sommes particulièrement sensibles.

L’Église donne vie au monde vie, oriente la civilisation et l’histoire, influence les hommes, leur ouvre ses bras, les unit, les christifie et les déifie.

Par ces quelques réflexions générales, nous félicitons, de la part du Patriarcat œcuménique et à titre personnel, chaque frère honoré en sa qualité d’homme et de chef spirituel contribuant au dialogue et à la sauvegarde de l’unité de notre Église orthodoxe. En outre, nous remercions l’honorable Conseil d’administration de l’Académie Orthodoxe de Crète d’avoir d’emblée embrassé avec cordialité et amour l’événement du saint et grand Concile, et d’en avoir compris l’importance pour l’unité des orthodoxes et le renforcement de la voix de l’Orthodoxie dans le monde contemporain.

Nous tenons à noter tout particulièrement que, par cette décision, mais aussi par l’ensemble de sa précieuse contribution à l’organisation de notre Concile, l’Académie Orthodoxe de Crète démontre qu’elle ne veille pas seulement à dispenser des connaissances académiques, mais qu’elle contribue en acte à l’œuvre et à la vie de notre Église, et à l’unité des orthodoxes – son bien le plus précieux.

En vous embrassant fraternellement Vos Béatitudes mes frères, je me joins à vous pour rendre gloire et remerciement à notre saint Dieu – qui a bien voulu régler tout ce qui concerne Son Église orthodoxe et chacun de nous – qui fut, qui est et qui sera au-milieu de nous, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.