[Greek] Printer-friendly version
The Ecumenical Patriarch
The Ecumenical Patriarchate
Bishops of the Throne
List of Patriarchs
Other Orhodox Churches
Theological and various articles
Ecological activities
Youth ministry
Interchristian relations
Conferences
Photo gallery
Holy Monasteries and Churches
Creed
Icons
Byzantine music
Contact details

Home page
Home page

Adresse
de Sa Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomaios,
président du saint et grand Concile de l’Église orthodoxe,
en réponse à l’allocution de monsieur Basile Lambrinos, maire d’Héraklion,
au cours de la réception du Patriarche œcuménique et de
Leurs Béatitudes les Primats des Églises orthodoxes autocéphales
à la place-parvis de la cathédrale Saint-Tite d’Héraklion
(18 juin 2016)

Back
Back

Éminence archevêque Irénée, entouré des frères hiérarques qui composent le saint-synode provincial de l’Église de Crète.
Honorable et cher monsieur Basile Lambrinos, maire d’Héraklion et les autres représentants des autorités locales et régionales,
Peuple aimé de cette ville historique d’Héraklion,

C’est pour nous tous une joie et une émotion particulières de nous trouver parmi vous, tant mon humble personne, le Patriarche œcuménique, que tous mes pairs Leurs Béatitudes les Primats des très-saintes Églises orthodoxes autocéphales, à l’occasion de la convocation dans l’île glorieuse de Crète du saint et grand Concile de notre Église orthodoxe.

Nous vous remercions chaleureusement, monsieur le Maire, et toutes les autorités de l’Île, ainsi que les enfants en Crète aimant Dieu de l’Église Mère de Constantinople d’avoir cordialement accueilli cet important événement de l’Orthodoxie universelle. Le peuple d’Héraklion et de toute la Crète, se tenant depuis toujours aux côtés de son Église Mère, reçoit aujourd’hui la couronne de remerciement, la bénédiction et le renforcement spirituel émanant de la convocation sur le sol sacré de sa patrie de ce Concile, un événement d’envergure œcuménique. Dès lors, l’honneur et la reconnaissance des Primats et des représentants des Églises orthodoxes, pour la réponse émouvante de toutes les instances politiques de la Grande-Île, sont exprimés à vous qui avez travaillé au bien comme gloire et honneur (cf. He 2, 10). Nous savons que vous ressentez cet honneur, mais aussi la responsabilité qui en l’occurrence échoit à la Crète. Nous sommes certains que, durant ces dix jours, nous coopérerons tous et fournirons tout effort possible afin d’obtenir le meilleur pour notre Orthodoxie et son centre sacré, le Patriarcat œcuménique, pour la Grèce, pour la Crète et pour la terre entière.

Durant ces dix jours, le cœur de l’Orthodoxie battra en Crète. Les regards des Orthodoxes, mais aussi de l’humanité seront tournés sur la Crète, à une période où le monde continue à être tragiquement divisé et à vivre, à l’échelon mondial, les conséquences d’événements douloureux et d’aberrations : tels les guerres et les désordres en divers lieux ; la destruction de l’environnement naturel ; les changements sociaux d’une ampleur inouïe ; l’écroulement des systèmes économiques ; la propagation et exacerbation sans précédent du terrorisme ; l’institutionnalisation d’écarts inédits par rapport à la normalité de la vie humaine ; l’altération des concepts de la personne humaine et de l’éthique ; la crise des réfugiés ; l’intolérance et l’impitoyable persécution des chrétiens et d’autres populations minoritaires, bref tels que les décrit précisément, avant deux mille ans, l’évangéliste Matthieu, transmettant à travers les siècles les paroles du Seigneur (cf. Mt 24, 3-42). Le dénigrement de la personne, le mépris de sa liberté et de sa dignité, la corruption systématique de l’esprit ont rompu l’équilibre de l’être humain et génèrent une crise universelle à plusieurs niveaux. Cherchant la vérité dans des innovations, notre jeunesse est séduite par des prétendues solutions catastrophiques et elle fait appel à nous pour lui révéler la vérité salvatrice.

Dans un monde où tout, la vie, l’homme, les conceptions sont en mutation brusque et fulgurante, parfois imperceptible, le saint et grand Concile qui va commencer est appelé à donner le bon témoignage que « Jésus-Christ est le même, hier, et aujourd'hui, et pour l'éternité » (He 13, 8). Elle aussi appelée à donner des solutions aux problèmes concernant la vie interne de l’Orthodoxie et à diffuser la parole de sa vérité dans le monde qui est en train de s’entre-déchirer. Nous les dirigeants d’Église partageons le même désir ardent que la voix du Concile soit effectivement une voix du Dieu invisible. Ce n’est qu’alors qu’il pourra soutenir le peuple.

Notre Seigneur Jésus Christ nous a donné l’assurance que là où deux ou trois sont assemblés en son nom, il est là au milieu d’eux (cf. Mt 18, 20). Nous sommes par conséquent certains qu’au sein de ce Concile aussi, réuni en son nom, il sera présent et guidera les membres de celui-ci à tout ce qui est vrai et bénéfique.

En outre, l’unité des Orthodoxes, exprimée par et moyennant notre Concile, respectueux de la diversité des peuples, est proposé comme modèle pour l’unification de notre monde divisé. L’œcuménicité de l’Église, qui constitue une véritable universalité, constitue l’antidote à la globalisation contemporaine qui porte un faux nom. Le message d’unité de l’humanité en Christ est le seul qui satisfait les cœurs humains et c’est celui-ci que nous devons proclamer.
Le saint et grand Concile en cours de réunion donner ce message d’unité, accomplira son objectif et contribuera à ménager une issue aux diverses impasses de la vie moderne. Le présent Concile confessera la vérité léguée de la foi orthodoxe et manifestera cette unité des Orthodoxes.

Nous vous remercions encore, monsieur le Maire, à titre personnel et en votre qualité de membre du Comité d’organisation, de même que le Conseil communal qui vous entoure de sa précieuse contribution, ainsi que de toutes les organismes locaux, afin que la parole de l’Orthodoxie soit par son Concile entendue comme parole de vie.

Nous prions Dieu de bénir votre travail et vos efforts destinés au développement et à la prospérité de la ville d’Héraklion et nous invoquons sur vous et sur le peuple de votre cité, nous les Primats des Églises orthodoxes, la paix et de toute bénédiction de Dieu. Amen.