[Greek] Printer-friendly version
The Ecumenical Patriarch
The Ecumenical Patriarchate
Bishops of the Throne
List of Patriarchs
Other Orhodox Churches
Theological and various articles
Ecological activities
Youth ministry
Interchristian relations
Conferences
Photo gallery
Holy Monasteries and Churches
Creed
Icons
Byzantine music
Contact details

Home page
Home page

Toast
porté par Sa Sainteté le Patriarche œcuménique Bartholomaios,
président du saint et grand Concile,
lors du dîner donné par le Ministre des affaires étrangères de Grèce,
Son Excellence monsieur Nicolas Kotzias,
en son honneur et en l’honneur de
Leurs Béatitudes les Primats des Églises orthodoxes autocéphales
(Hania, le 16 juin 2016)

Back
Back

Vos Béatitudes saints frères les Primats des Églises orthodoxes,
Votre Excellence monsieur le Ministre,

L’aimable initiative prise par Votre Excellence et Ami d’offrir ce dîner officiel en l’honneur de mon humble personne et de mes frères les Primats des très saintes Églises orthodoxes, montre les sentiments d’honneur, d’amour et de respect que la Grèce orthodoxe et vous personnellement ressentez envers notre Église orthodoxe une et unie, et envers les Personnes qui composent cette institution, réunies ici en Crète pour le saint et grand Concile.

Vous démontrez aussi ces sentiments, qui vous animent et que nous connaissons, dans l’exercice de vos hautes et responsables fonctions, et dans votre ministère. En ce moment solennel, nous évoquons tout spécialement votre initiative, Excellence, d’organiser l’an dernier à Athènes une Conférence internationale sur le pluralisme religieux et la coexistence pacifique au Moyen Orient, mais aussi vos efforts pour la solution pacifique des différends et la réconciliation par la voie du dialogue dont la communauté internationale a tellement besoin aujourd’hui.

L’Orthodoxie représente certainement le grand espoir du monde dans cette conjoncture apocalyptique vécue au niveau mondial. Le byzantinologue britannique de grand renom, Sir Steven Runciman, a mis en relief de façon prophétique cet espoir, en écrivant que le XXIe siècle sera celui de l’Orthodoxie. En votre qualité de professeur universitaire et d’érudit, Excellence, vous savez parfaitement que cette affirmation apparemment exagérée n’est pas fortuite, mais qu’elle constitue le fruit d’une observation attentive et d’un vécu personnel d’un grand scientifique et d’un universitaire philhellène. D’ailleurs, les hauts lieux de pèlerinage orthodoxes – par exemple, le mont Athos – que vous aussi avez récemment visité, Excellence, démontre que le monde se tourne rempli d’espérance vers l’Église orthodoxe, l’arche de la tradition chrétienne pure, pour trouver appui et consolation. Car, en dépit du progrès technologique et scientifique fulgurant, l’Orthodoxie a réussi à sauvegarder le vécu mystique et l’expérience personnelle de communion avec le Dieu personnel.

Dès lors, notre saint et grand Concile qui débute possède une grande signification, car il donne la possibilité à l’Orthodoxie de s’exprimer d’une seule voix, portant à notre monde qui est en train de s’entre-déchirer un message de vraie foi, de véritable espérance et de conciliation pacifique.

De par vos fonctions, Excellence, vous connaissez très certainement les problèmes aigus et difficiles à résoudre auxquels nous, frères Primats, et nos Églises orthodoxes locales sommes confrontés à cause de l’intolérance et du fanatisme religieux, manifesté tout particulièrement envers l’ancien Patriarcat d’Antioche et son Primat le bien-aimé frère Patriarche Jean. Cependant, en raison de changements brutalement survenus, cette situation n’est pas inconnue chez les autres Églises sœurs, ainsi que chez la Mère de la plupart d’entre elles, l’Église de Constantinople.

Toutefois, Dieu sait tirer la douceur même de ce qui est amer. C’est certainement en cela que consiste la responsabilité incombant à notre ministère de Primats orthodoxes ; ministère qui se résume au combat quotidien voué au service spirituel de la « race des chrétiens » et de son unité en Christ.

Dès lors, nous croyons et prions ardemment pour que le saint et grand Concile imminent contribue résolument à cette unité et à la promotion universelle du message de l’Orthodoxie qui ne constitue pas une formation politique ou une croyance philosophique, mais la vérité salvatrice révélée de vie, terrestre et éternelle.

Monsieur le Ministre, nous vous félicitons de votre apport au peuple grec béni, au cours de cette période difficile. Nous vous remercions de ce dîner donné en notre honneur à tous, mais tout particulièrement du fait d’accueillir l’événement historique que représente le saint et grand Concile sur le territoire grec, notamment en Crète, cette grande île historique, héroïque et terre natale de nombreux Saints relevant de la juridiction du très-saint Trône œcuménique apostolique et patriarcal.

En levant cette coupe pleine de parfum exquis de la terre crétoise, nous souhaitons tous à Son Excellence le Premier ministre Alexis Tsipras et aux membres de l’honorable gouvernement du Pays sous sa conduite, santé, force et illumination divine, afin que, dans l’unité et la concorde, vous puissiez contribuer substantiellement à surmonter la présente crise – passagère, nous en sommes certains – et que ce peuple créatif continue sa coexistence pacifique, dans le respect mutuel de la liberté et de l’identité de chaque peuple avec tous nos semblables habitant la terre entière.

Nous vous remercions.